Le musée Harley Davidson à Milwaukee

Nous voilà en plein milieu de notre road trip “Les grands Lacs” dans le Nord des USA. C’est à Milwaukee qu’est née la marque Harley-Davidson et c’est la seule ville au monde à posséder un musée Harley-Davidson.

Ce musée retrace toute l’histoire de cette légendaire marque américaine depuis la première moto construite en 1903, à travers une exposition exceptionnelle de 450 modèles mais aussi de moteurs, modèles de course, motos personnalisées, ainsi qu’une illustration du rôle des Harley dans la culture populaire.

En accrochant un moteur à leurs vélos, William Harley et Arthur Davidson ne se doutaient pas que leurs noms finiraient dans la légende. Plus que leurs deux-roues, ils ont créé une part du mythe américain.

L'histoire du mythe

L’entreprise Harley-Davidson eut un début modeste en 1903 quand William Harley (21 ans) et Arthur Davidson (20 ans) construisirent un prototype de bicyclette motorisée dans un garage minuscule.

Dans les deux premières années ils ne produisirent que trois motocyclettes. Le modèle était la « Silent Grey ». Puis ils fondèrent officiellement la société le 28 août. Le dessin du cadre fut changé et la production de cette année-là fut de trois engins. En 1906, elle ouvrit son premier atelier Avenue Juneau, qui est toujours le lieu du siège social. La production augmenta régulièrement (la Silent Grey Fellow est vendue 200 $).

La suprématie des Harley-Davidson

Très vite, les motos Harley-Davidson vont faire de nombreux adeptes à travers tous les Etats-Unis. Le sigle « Bar and Shield » commence à intriguer et surtout à attirer l’attention de la concurrence. En 1912, la transmission à courroie jusqu’ici optionnelle va se généraliser sur tous les modèles.

L’année suivante, Harley-Davidson devient le plus important constructeur de moto aux USA avec près de 13 000 machines produites rivalisant ainsi avec Indian.

L’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917 permet à Harley-Davidson de se distinguer de son principal concurrent Indian qui monopolise toutes ses machines pour l’armée. Harley-Davidson n’en concède quant à lui que la moitié pour continuer d’alimenter son réseau de revendeurs. Harley est d’ailleurs l’un des premiers à mettre sur pied un véritable réseau de concessionnaires exclusifs.

En 1920, le constructeur devient officiellement le plus grand fabricant de motos au monde. Les motos de la marque sont alors distribuées dans 67 pays pour un total de 28 189 machines. Un an plus tard, une Harley-Davidson est la première à gagner une course à une moyenne supérieure à 160km/h.

Jusque dans les années 1970, grâce à une clientèle exclusive, aux appels d’offres remportés sur les marchés de l’armée, de la police et des administrations et surtout grâce à un protectionnisme tout américain, Harley-Davidson survit à toutes les guerres et à toutes les crises.

Créateur de tous les modèles de la firme dans l’entre-deux-guerres, William Harley meurt en 1943 d’une crise cardiaque. Quant à Arthur Davidson, il abandonnera toutes fonctions opérationnelles en 1945 pour se consacrer à ses oeuvres philanthropiques. Ironie du sort : le fondateur de l’une des plus grandes marques de motos périra, avec sa femme et deux de leurs amis, dans un accident de voiture en 1950… L’entreprise restera au main des deux familles jusqu’en 1969.

La visite du musée

Le musée est vaste et la visite bien ordonnée. On ne se contente pas de regarder des motos : c’est un hommage aux personnalités qui ont contribué au renom de la marque, aux époques, à l’armée, aux tenues vestimentaires, aux compétitions avec la reconstitution d’un bout de piste de bois, aux champions, aux femmes pilotes de H-D…
Beaucoup de documents passionnants et des vidéos retracent les années de gloire ou de difficultés de la marque. La customisation a sa place. C’est ludique, original et passionnant.

Nous rentrons dans l’imposant bâtiment où nous découvrons une magnifique photo murale représentant les frères Davidson et Mr Harley.

La première salle nous a offert une véritable exposition d’œuvres d’art au design évolutif. Nous avançons et découvrons la beauté des modèles de 1903 à nos jours, dont chaque exemplaire à sa propre identité et ses propres détails. L’histoire des deux fondateurs, accompagnés par la suite par des membres de leur famille et de leurs ouvriers, nous a plongé dans une Success Story du XXème siècle. 

On se ballade en découvrant tous les modèles de la marque de la création à nos jours.

On y découvre une salle remplie de moteurs, via écran tactile, on peut écouter le son de tous les V TWIN…

Puis un mur entier recouvert de réservoirs…,

Et des expositions de certaines motos du cinéma et des modèles uniques….,

Une salle contenant une douzaine de motos représentant chaque modèle de la marque et petit plus on peut monter dessus!

Et une salle bonus au 3ème étage, contenant l’atelier de modification, réparation et entretien.

 

INFOS UTILES
Adresse: 400 W Canal St, Milwaukee, WI 53201, États-Unis
Tarif: 20$/adulte
Possibilité de visite avec audio-guide (+ 4$)
Parking gratuit
Horaires: 9h-18h.

Possibilité de restauration sur place, boutique

Lien: http://www.harley-davidson.com/content/h-d/fr_FR/home/museum.html?hbx_camp_id=hdredirect&urlvar=museum&camp_id=16&source_cd=Vanity_museum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *